Fred - Apiculteur

Apiculteurs et ses rûches


Son histoire


Alfred (mais appelez le Fred) est apiculteur de passion et adepte d’une apiculture douce dans le respect des abeilles et de leur environnement. C’est à Muhlbach-sur-Munster dans la Vallée de Munster qu’il a installé ses ruches. L’espace dont il dispose dans les hauteurs de la vallée et la diversité de la nature environnante lui offre tout le plaisir de bichonner ses abeilles et ainsi nous proposer un miel de grande qualité. Désireux de transmettre sa passion, il propose également des dégustations aux petits comme aux grands, la possibilité de visiter son installation et nous réserve prochainement un projet pédagogique en association avec la communauté de commune de la vallée et La Maison du Fromage, musée situé dans la belle vallée de Munster. Et si vous souhaitez installer une ruche chez vous, Fred aura le plaisir de vous apprendre comment faire et de vous accompagner dans l’installation.


Apiculteur et ses rûches


Ses abeilles


Les abeilles ont la chance d’évoluer dans un environnement riche et avec une vue magnifique sur les Vosges. Les abeilles y naissent et y sont élevées. Toute l’année les abeilles ont la possibilité de butiner des fleurs de montagne, des acacias, châtaignier, des tilleuls et de se rendre sur les sapins ce qui nous permet d’avoir une grande variété de miels. Elles se servent autour des ruches, dans la nature environnante, éloignée des activités industrielles ou encore des autoroutes.


 


 Abeilles


La production de miel


Les milliers d’abeilles qui cohabitent au sein de la ruche ont pour objectifs d’assurer la survie de la colonie ainsi que son bon fonctionnement. Elles ont toutes un rôle, mais chaque abeille peut en changer au cours de sa vie. On peut différencier :



  • la reine, elle ne sort jamais de la ruche et est la seule femelle qui assure la reproduction de la colonie

  • les ouvrières, les autres femelles de la colonie qui peuvent avoir différents rôles : nourrice, nettoyeuse, architecte, gardienne (attention aux piqures) ou encore butineuse…

  • les faux-bourdons, les mâles de la colonie qui ont pour mission de féconder la reine


L’activité d’une ruche se réveille au printemps, les abeilles partent butiner dès qu’il fait 11/12°c et la reine recommence à pondre.


Une ruche est composée d’un corps, l’endroit où vit la colonie. On y trouve des cadres sur lesquels se trouvent des rayons de cire près construit que les abeilles auront le plaisir de compléter. Dans le corps, la reine pond et les abeilles emmagasinent miel et pollen. Cette partie est réservée aux abeilles, pour qu’elles puissent y constituer leurs réserves.  Lorsque la saison bat son plein, une « hausse » est ajoutée à la ruche, au-dessus du corps. C’est dans la hausse que l’apiculteur récupérera le miel qui terminera sur nos tartines beurrées.


Les différents types de miel sont déterminés en fonction de ce que les abeilles ont à butiner aux alentours de leur ruche.


 


rûches en foret